Méthodologie de création d’une animation motion design

Le motion design, c’est la mise en mouvement d’images. Photo, vidéo, image de synthèe, illustration, le motion designer a accès à tout ce pannel technique, graphique et artistique pour s’exprimer. Un projet se déroule donc en plusieurs phases qu’il convient de suivre pour répondre au mieux à la problématique demandée, tant sur le fond que sur la forme.

La première phase de conception permet de cerner la demande, le besoin, le budget (qu’il est important de connaitre pour choisir la réalisation adéquat), les supports de diffusion. Une fois le projet cadré, la phase de production permet d’obtenir une première mouture de film. Enfin, la phase de post-production permet de finaliser l’aspect visuel et sonore du film.

ETAPE 1 : Conception

Tout commence par la réunion de lancement. Le brief créatif et le cahier des charges font partie des éléments indispensables à une belle réalisation. Le brief définit les demandes et les besoins et devient le document de référence pour toutes les décisions graphiques. La cible est déterminante, car elle conditionne le ton, la forme et la communication à adopter du point de vue des messages à faire passer.

L’analyse de ce brief débouche sur un synopsis, le squelette de l’histoire, puis à un storyboard, premier séquençage du film en vignettes.

ETAPE 2 : Pré-production

C’est la phase organisationnelle du projet. Comment va-t-on réaliser chaque plan imaginé dans le storyboard ? Y a-t-il besoin de tourner des images, de trouver des acteurs, de créer des illustrations des images de synthèses, des effets spéciaux…

L’enjeu c’est d’avoir les bonnes compétences aux bons moments.

ETAPE 3 : Production

Moteur, ça tourne ! L’ensemble des images nécessaires à la réalisation du film sont tournées (pour du film), ou créées (pour de l’illustration ou de l’image de synthèse). Un premier montage (appelé « ours ») est réalisé. Il permet de valider l’enchainement des messages et la bonne compréhension du film. Il sera affiné par la suite avec une bande son.

ETAPE 4 : Post-Production

On finalise le montage et on y ajoute les effets spéciaux, les images virtuelles ou graphiques dans leur rendu final. Un étalonnage couleur permet d’obtenir une cohérence sur l’ensemble du film. Le film obtenu est le produit fini.

ETAPE 5 : Finalisation

TV, internet, DVD… Cette étape consiste à fournir l’ensemble des formats utiles à la diffusion du film.